La gratitude, un outil simple pour un esprit sain !

Vous l’avez peut-être remarqué, nous avons plus tendance à remarquer ce qui va mal plutôt que ce qui va bien. Pourtant, au lieu de subir certaines situations, nous pouvons décider de prendre en charge notre bien-être et notre façon de voir les choses avec un outil simple : la gratitude.

Gratitude

Qu’est ce que la gratitude ? Il s’agit d’une émotion particulière dont on fait l’expérience lorsque l’on reçoit quelque chose de bénéfique (1). Cette reconnaissance procure un sentiment de bien-être et de bonheur, et peut être liée à un environnement extérieur, une personne extérieure ou à soi.

En 1990, le Docteur Robert Emmons, professeur à l’université de l’Illinois, mène ses premières études sur les effets de la gratitude sur la santé. Ses recherches montreront notamment qu’un individu, qui exposera consciemment de la gratitude pour la vie a minima quatre fois par semaine, verra son niveau de stress diminuer, son sommeil s’améliorer, une performance accrue ou encore un renforcement des liens avec ses proches.

Alors vous allez me dire que c’est bien beau tout ça, mais concrètement ça se pratique comment, la gratitude ? Les études scientifiques nous livrent des idées prioritaires sur ce qu’est la gratitude :

– La gratitude est un processus cognitif, il s’opère dans le mental. Il s’agit de reconnaître qu’un évènements ou un élément nous procure du bien-être, et de reconnaître qu’une source externe en est en partie responsable.

– L’objet de reconnaissance est dirigé vers l’extérieur. Nous le disions précédemment, il s’agit d’une personne ou un élément environnemental. Nous avons de la gratitude pour quelqu’un ou quelque chose.

– Les recherches exposent que la gratitude est « un état qui nécessite un effort pour le créer et le maintenir ». En d’autres mots, la gratitude nous demande de réaliser un effort mental pour s’y consacrer, de prendre un temps pour réaliser ce qui peut être un véritable exercice pour certains.

Dans cet article, nous supposerons qu’il existe également un état de gratitude dirigé vers soi, vers sa façon d’être, sa personnalité et de ses actes, pour une meilleure conscience de soi et estime de soi.

Les effets de la gratitude

Un bien-être augmenté et plus d’émotions positives…

…telles que la joie, l’enthousiasme, et l’optimisme. Il s’agit alors d’un véritable cercle vertueux : je suis positif, j’ai envie de me tourner vers le positif et je suis encore plus positif. On parle alors de « biais de positivité » : on devient plus enclin à remarquer les évènements positifs.

Moins de stress et de dépression

A l’inverse, plus nous consacrons notre temps à nos émotions positives, moins nous en accordons aux émotions désagréables, inconfortables qui peuvent entretenir un cercle viscieux. De plus, à la recherche d’éléments positifs, les individus inscrits dans cette démarche vont plus facilement relativiser les faits, et trouver des effets positifs aux évènements négatifs.

Une meilleure santé

Robert Emmons (2) a réalisé une étude dans laquelle il demandait à des participants de tenir un journal de gratitude pendant dix semaines. Il en a noté les bénéfices sur la santé suivants :

– un meilleur sommeil,

– un système immunitaire renforcé,

– moins de tensions et de gênes physiques,

– une diminution des douleurs chroniques,

– plus d’envie de prendre soin d’eux,

– une meilleure capacité de résilience et d’adaptation à notre environnement.

Des relations renforcées et plus sereines

La gratitude nous invite à être plus tolérants dans nos relations, et à se focaliser sur le positif : les qualités que nous apprécions chez nos proches, et sur l’effet positif que nous apportent ces relations.

On note également :

– l’élargissement de son cercle amical,

– une tendance plus forte à se rapprocher des autres,

– que la gratitude nous incite à inclure les autres,

– que les personnes qui pratiquent la gratitude ont tendance à être plus appréciées, et sont davantage altruistes.

Je liste là une synthèse et une liste non-exhaustive des bénéfices de la gratitude sur notre santé, notre personne et sur nos relations; cependant, si vous souhaitez en savoir plus, n’hésitez pas à lire le livre écrit par Robert Emmons « La gratitude : cette force qui change tout », aux éditions Belfond.

Comment mettre en place la gratitude dans son quotidien ?

La gratitude, quand on n’en a pas l’habitude, c’est un véritable exercice. Tout comme le sport, si l’enthousiasme n’est pas là, il faut d’abord vous faire violence, et promis vous verrez les effets par la suite !

De quoi avez vous besoin ; rien d’autres qu’un carnet, un stylo et de quelques minutes.

Quand ? Le moment que VOUS choisissez. Cela peut-être le matin, le soir, à la pause déjeuner. Il peut être judicieux de programmer ce temps de manière régulière, et toujours à la même heure si possible. La ritualisation de l’exercice vous aidera à le mettre en pratique, et surtout à s’y tenir dans la durée.

Comment ? la première étape et plus que d’écrire, il s’agit de chercher des moments positifs dans sa journée, ou de manière plus générale. Oui, je vous l’accorde, ce n’est pas simple au début, mais promis ça se trouve 😉

Alors voici les moments que vous pouvez noter :

– un moment ou vous avez vu, entendu, senti, goûté un aliment plaisir, touché quelque chose qui vous a procuré du bien-être, même sur un court instant. Vous avez vu un oiseau s’envoler, entendu votre enfant rire, senti la bonne odeur de la boulangerie, touché la douceur du pelage de votre animal préféré, mangé une part de gâteau au chocolat…

– un moment qui vous procuré une émotion positive : de la joie, de la fierté, de la détente, de la sécurité, de l’adrénaline etc…

– un moment pendant lequel vous avez fait une action positive pour vous ou pour les autres : terminé un livre, offert un cadeau à un proche, verbalisé une parole réconfortante, accompli une journée de travail où une tâche particulière…

– un moment partagé : vous avez passé un repas en famille, avez ri avec une copine, aidé une vieille dame à traverser la rue… ce sont tous autant de moments envers lesquels vous pouvez exprimer de la gratitude.

– de manière générale, vous pouvez éprouver de la gratitude pour une bonne santé, une famille aimante, une activité professionnelle épanouissante…

– vous pouvez également exprimer de la gratitude pour vous-même : pour la personne que vous êtes, vos qualités, votre capacité à avoir surmonté les épreuves de la vie, ou encore à mener de front votre quotidien pour atteindre vos objectifs… Faites un pas de côté et remerciez-vous comme vous remercieriez un proche.

Ce carnet a vocation a vous faire du bien, et je vous encourage à le relire régulièrement. Vou pouvez également y coller des photos, des souvenirs, des images qui vous procurent du plaisir, ou pourquoi pas y dessiner ou faire du coloriage.

Alors, sauf le manque d’envie, vous n’avez plus d’excuses ! La gratitude est une démarche d’autant plaisante à mener qu’elle a des conséquences positives sur votre vie en générale, il n’y a plus qu’à !

Alors, qu’attendez-vous ?

Cassandra Troncale, coach et thérapeute à Chambray-Lès-Tours (37)

Forestier, D.E. Et al. (2017), Benefit valuation predicats gratitude.

Emmons, R.A. et McCullough, M.E. (2003). Counting blessings versus burdens, an experimental investigation of gratitude and subjective well-being ni daily-life.

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :